Les travaux contribuent toujours à la valorisation d’une maison. Il s’agit des petits ou gros chantiers, mais qui permettent tout de même d’embellir la maison. Avant de faire des travaux dans sa maison, il y a deux ou trois trucs à savoir.

Faire des travaux : les obligations et les déclarations

Lorsqu’on réalise des travaux dans sa maison, il faut obtenir une autorisation. En effet, il existe des déclarations obligatoires pour tels ou tels travaux à réaliser chez soi. Nous allons donc passer en revue les travaux qui exigent une autorisation auprès de la mairie

  • Les travaux d’agrandissement, de surélévation et d’extension inférieure à 40 m2.
  • Les travaux inférieurs à 20 m2 si la parcelle ne se trouve pas dans la zone urbaine du PLU.
  • L’aménagement extérieur d’annexes ou abris inférieurs à 20 m2 : carport, garage, dépendance, abri de jardin.
  • La construction d’un mur d’une hauteur supérieure à 2m.
  • L’aménagement de portails et de clôtures.
  • La construction d’une piscine inférieure à 100 m2.

Il faut alors faire une déclaration préalable des travaux lorsque ces derniers vont modifier l’aspect extérieur de sa maison et que les travaux dépassent également un certain nombre de mètres carrés autorisés. La modification de l’aspect extérieur du logement implique en effet des déclarations à faire qu’il s’agit de : 

  • La façade.
  • La toiture.
  • Les menuiseries.
  • Etc.

Il est important également de connaître la surface taxable qui correspond à la somme des surfaces couvertes et closes situées sous une hauteur de 1,80 m. La surface taxable concerne : 

  • Tous types de bâtiments : combes, caves, celliers… et qui dépassent 1,80 m de haut sous plafond.
  • Les annexes : indépendance, abri de jardin, garage.

De cette surface taxable sera déduite : 

  • Les trémies des escaliers.
  • Les épaisseurs des murs.

Faire des travaux : identifier les priorités

Source image : pixabay

Après avoir pris connaissance des déclarations de travaux, il est important d’identifier les priorités. Il est important de : 

  • Évaluer les coûts des travaux.
  • Faire un petit devis. 
  • Faire le tour des magasins spécialisés en construction et travaux maison.
  • Faire une étude de l’état du bien.

Les travaux concernent entre autres :

  • La rénovation partielle.
  • La rénovation totale.
  • Le rafraîchissement.

Mais lorsqu’on souhaite faire des travaux dans sa maison, il est aussi crucial de tenir compte du bruit que l’on peut émettre. Cela risque de faire du tort au voisinage. Il existe des horaires à respecter pour faire des travaux, surtout le dimanche

En tout cas, il est important de :

  • Tenir compte de l’ampleur des travaux.
  • Tenir compte de la surface à rénover.

Pour les petits travaux d’amélioration, cela concerne : 

  • Le rafraîchissement de la maison.
  • L’amélioration du confort thermique ou énergétique.

Ce sont des travaux que l’on peut réaliser soi-même à la maison. Dans ce cas, on se lance dans : 

  • L’isolation de la toiture, des combles et des fenêtres.
  • La pose d’un chauffage performant comme le PAC.
  • Dans l’installation d’un chauffe-eau à énergie renouvelable.
  • La rénovation des fenêtres.

Toutes ces opérations nécessitent un budget très gonflé. 

Faire des travaux avec les aides financières

Pour faire des travaux, il existe des aides financières dont nous pouvons bénéficier. Tout dépend du type de travaux que l’on souhaite réaliser et de leur ampleur. Il existe néanmoins des aides financières les plus avantageuses :

  • Maprimerénov’.
  • La Prime énergie. 
  • Les subventions de l’Anah.
  • L’Éco ptz.
  • La TVA à 5,5%.

Mais pour obtenir une somme conséquente, il est obligatoire de faire appel à un artisan qualifié RGE pour réaliser les travaux dans sa maison. 

Ainsi, avant de faire des travaux, il est indispensable de faire une mise au point de son projet. Cela afin d’éviter des problèmes avec la loi. Il est crucial de faire des déclarations de travaux.

Source image à la une : pixabay