Un radiateur est un système de chauffage très pratique pour se réchauffer en hiver. Pour éviter de se priver de sa chaleur durant la période du grand froid, il est important de l’entretenir ou vérifier son état de fonctionnement. Une purge de ses radiateurs est alors indispensable pour mieux se préparer à l’hiver. Comment le purger ? Nous allons répondre à cette question. 

Purger un radiateur avant l’hiver

Source image : pixabay

Purger un radiateur veut tout simplement dire : « effectuer une vidange ». Il s’agit d’un entretien qui s’effectue une fois par an. Il permet d’assurer la maintenance de son équipement de chauffage et de préserver sa durée de vie.

Il est recommandé de purger son radiateur : 

  • À la fin de l’été.
  • Au début de l’automne.

Dans la plupart du temps, ce type d’entretien est inclus dans les contrats de maintenance proposés par les chauffagistes. Si on n’est pas doué pour la manipulation des radiateurs, mieux vaut alors faire appel à un professionnel afin qu’il puisse effectuer un entretien annuel de son radiateur. D’autre part, on peut aussi faire la purge lors de la remise en service des radiateurs si on est relié à un chauffage collectif. 

Les bonnes raisons de purger un radiateur

En principe, un équipement de chauffage est constitué d’une chaudière et des radiateurs. Ils sont reliés par des tuyauteries permettant d’acheminer l’eau chaude. Le chauffage central et les radiateurs à eau sont parfois indissociables. 

Au fil du temps, l’air s’incruste dans ce circuit et bloque ainsi la circulation de l’eau en formant des bulles d’air. Ce qui explique pourquoi les appareils émettent des bruits comme des écoulements ou des sifflements. Une telle anomalie va alors réduire les performances énergétiques des appareils. L’air oblige les chaudières de mieux fonctionner. Elles perdent leur performance. Par conséquent, la facture énergétique tend à augmenter. 

Il est alors important de purger un radiateur pour : 

  • Améliorer sa performance énergétique.
  • Réduire sa facture d’énergie.
  • Éliminer la présence de l’air à l’intérieur du circuit.
  • Préserver l’état de l’appareil.
  • Prolonger sa durée de vie.

Grâce à la vidange, on élimine ainsi l’air et on aide l’eau à bien circuler dans le circuit de chauffage. Lorsque l’eau circule convenablement, la performance du radiateur reprend. Cela va aussi permettre de : 

  • Mieux répartir la chaleur de façon uniforme dans le corps du radiateur.
  • Éviter les pannes majeures : fuites d’eau, érosion prématurée des tuyaux, oxydation sévère de l’air…

En purgeant son radiateur, on peut alors se prémunir des dégâts des eaux et on évitera de moins solliciter sa chaudière.

Purger un radiateur : les étapes

Tout d’abord, il est important de bien s’équiper. On aura besoin :

  • D’une clé de purge.
  • D’un grand récipient.
  • D’un chiffon.
  • Des gants de protection.

Ensuite, on procède étape par étape pour vidanger le radiateur. Il faut :

  • Régler tous les appareils au maximum.
  • Éteindre son chauffage.
  • Mettre sa chaudière en position « absence » ou en mode « été ».
  • Attendre que les radiateurs refroidissent.
  • Ouvrir le purgeur avec la clé de purge.
  • Laisser sortir l’air.
  • Récolter l’eau à l’aide d’un récipient.
  • Refermer le purgeur lorsque l’eau ne s’écoule plus.
  • Rétablir la pression.
  • Fermer le robinet de remplissage.
  • Terminer l’opération en rallumant les équipements.

Enfin, lorsqu’on purge un radiateur, il faut faire évacuer l’eau pendant 4 ou 5 secondes seulement et à  jet continu. Si l’eau évacuée est de couleur foncée ou si elle est visqueuse, cela signifie que le circuit de chauffage a été chargé en boues. Dans ce cas, il est conseillé de consulter un professionnel afin qu’il puisse effectuer une opération de désembouage rapide de son appareil. 

Bref, voilà les différentes étapes pour purger un radiateur. En cas de pépin, il est important de faire appel au service d’un chauffagiste. 

A lire également : Choisir des volants battants ou des volets roulants ?

Source image à la une : pixabay