Acheter une maison en France : une mise au point du projet


Pour acheter une maison en France, il est primordial de bien mettre au point son projet avant de le mettre en œuvre. Une fois lancé dans la procédure pour acheter une maison, on ne pourra plus faire marche arrière. Comme Rome n’est pas fait en un jour, un projet d’acquisition d’un bien peut aussi prendre des mois. Il faudra donc suivre quelques étapes :

  • Établir un budget consacré à l’achat d’un bien immobilier.
  • Connaître le prix de bien immobilier au m2.
  • Attendre la bonne période pour acheter un bien immobilier.
  • Décider entre acheter un bien neuf ou acheter un bien ancien.
  • Simuler les crédits immobiliers.

A l’évidence, on ne peut pas se lancer dans un tel projet sans au moins avoir une grande ressource financière en sa possession. Quand bien même on gagne assez de revenus chaque mois et que l’on possède une épargne solide, il est indispensable de demander un prêt immobilier. Il faudrait également tenir compte de la réalité du marché, de connaître les tendances ainsi que l’offre par rapport à la demande.

Dans le meme genre : Qu’est-ce qui est le plus louable en immobilier ?

Une fois qu’on est prêt à se lancer, il faut débuter par un prêt immobilier en prenant en compte :

  • Le montant du prêt.
  • Sa capacité d’emprunt.
  • Sa capacité d’endettement.
  • Le taux d’intérêt.
  • La durée du remboursement.

Acheter une maison en France : la proposition d’achat

Lorsqu’une fois la demande de prêt approuvée et qu’on a fini par trouver la perle rare, il est important de faire une proposition d’achat. L’offre d’achat est indispensable pour décrocher un bien à juste prix ou bien au prix correspondant à sa valeur. Il est indispensable alors de proposer une offre d’achat concluant en suivant quelques conseils :

A voir aussi : Pourquoi acheter une maison ancienne ?

  • Estimer la valeur du bien immobilier à acheter.
  • Estimer son potentiel pour la revente.
  • Vérifier si le prix de vente correspond à sa valeur exacte.
  • Renégocier le prix avec une marge de 10%. 
  • Estimer le coût des travaux à réaliser.
  • Vérifier le dossier de diagnostic immobilier et les caractéristiques du bien.

Ainsi, tous ces paramètres permettent de renégocier le prix lors de la proposition d’achat. Si le bien immobilier n’est pas récent, on peut alors obtenir une réduction du prix en incluant le coût des travaux.

Acheter une maison en France : le compromis de vente et l’acte définitif

Pour acheter une maison en France, il n’y a qu’une seule procédure : passer par le notaire. Une agence immobilière n’est seulement une intermédiaire entre l’acheteur et le propriétaire et elle simplifie la démarche auprès du notaire. Une fois la proposition d’achat approuvée par le propriétaire, il ne reste plus qu’à finaliser la procédure d’achat de la maison grâce aux deux dernières étapes :

  • Le compromis de vente.
  • L’acte de vente définitif.

Le compromis de vente est similaire à une promesse de vente avec quelques différences. Le vendeur s’engage alors à respecter l’offre d’achat et l’acquéreur disposera de 30 jours pour rassembler le montant pour l’achat de la maison. C’est un engagement conforme aux conditions de l’avant contrat. Cependant, cette démarche peut se prolonger de 45 jours.

Mais un compromis de vente peut aussi comporter une clause suspensive de l’achat. Ce qui veut dire que la vente aura lieu uniquement lorsque le prêt immobilier est accordé.

Enfin, une fois le délai passé et que le prêt est accordé, il ne reste plus qu’à légaliser la vente auprès du notaire. Il faut garder en tête que le notaire est le seul à authentifier un acte de vente de bien immobilier.

A lire aussi : “Comment planifier un budget rénovation ?

Related Post

Achat immobilierAchat immobilier

L’achat immobilier connait un fort engouement. Face à une demande fortement accrue, l’achat immobilier offre peut avoir un prix bien au-dessus de son budget d’achat appartement. Et si vous êtes à la recherche d’une offre immobiliere, voici un